Résultat de votre recherche
Qu’est ce que l’IFI ?
Comments:0

L’impôt sur la fortune immobilière (IFI)

est une version assouplie et allégée de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) applicable depuis le 1 er  janvier 2018 et qui ne concerne que les biens immobiliers. Découvrez-en les principes …

Le principe de l’IFI reprend les règles de base de l’ISF

L’IFI limite cet impôt au patrimoine immobilier. Le barème de l’ISF est quasiment identique. Le seuil de la dernière tranche passe de 12 à 10 millions d’euros. Seuls les patrimoines de plus de 1,3 million d’euros entrent dans l’assiette de l’impôt. Le calcul démarre à partir de 0,8 million d’euros, si le seuil de départ de la taxe (1,3 million d’euros) est dépassé.

L’IFI se calcule sur les biens détenus au 1 er  janvier de chaque année et comme l’ISF, il ne tient pas compte du quotient familial*

Fraction de la valeur nette taxable du patrimoine  Taux applicable
Jusqu’à 800 000 € 0,00 %
Entre 800 000 € et 1 300 000 € 0,50 %
Entre 1 300 000 € et 2 570 000 € 0,70 %
Entre 2 570 000 € et 5 000 000 € 1,00 %
Entre 5 000 000 € et 10 000 000 € 1,25 %
Supérieure à 10 000 000 € 1,50 %

*Le quotient familial indique le nombre de parts dont bénéficie un contribuable pour le calcul du montant de son impôt sur le
revenu. C’est un indicateur du niveau de vie d’un foyer fiscal.

Comment évaluer les biens immobiliers soumis à l’IFI ?

  • Les biens immobiliers sont toujours évalués à leur valeur vénale.
  • Si le bien est vraiment atypique et que la méthode de comparaison ne peut donc pas être appliquée, on aura alors recours à une expertise.
  • L’abattement de 30% pour la résidence principale est maintenu. Elle échappe à l’IFI si la résidence principale est détenue en SCI.
  • Le plafonnement de l’impôt à 75% des revenus du redevable est toujours applicable

Quels biens immobiliers échappent à l’IFI ?

  • Si le contribuable détient moins de 10% de la société qui est propriétaire des biens immobiliers, ces derniers sont exclus de l’IFI.
  • Les biens immobiliers opérationnels (usines, bureaux commerciaux…) d’une société dont le contribuable est actionnaire, sont exclus de l’IFI
  • Les biens immobiliers affectés à l’activité professionnelle du contribuable, sont exclus de l’IFI sous certaines conditions de détention du capital.
  • Pour les loueurs en meublés, si les recettes sont supérieures à 23.000 euros et si le loueur réalise 50% de ses revenus grâce à ces locations, les biens loués sont alors exclus de l’IFI.
  • Les biens ruraux : Les biens donnés à bail à long terme sont considérés comme des biens professionnels exonérés d’ISF sous certaines conditions

Cet article est mis en ligne à des fins d’information du public et dans l’intérêt des contribuables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué par le biais de notre formulaire de contact. En aucun cas VEFAZUR ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.

Share

Comparer